photo : DR

Perturbator

Electro Dark Synth - France

Mardi 5 juin 00h35

Chapit’Auc

Croix renversées et pentagramme, langues de feu et accords mineurs, l’univers de Perturbator est au satanisme ce que la coupe mulet est à l’élégance capillaire : incontournable. Une sorte de Black Sabbath sans guitares mais avec des chauves-souris – une lourdeur excessive juste ce qu’il faut pour ne pas être oppressé et onduler du bassin. Une dark disco qui colle. Il nous montre l’efficacité des riffs que peuvent produire un clavier, une machine, un OB-X ou le CS-80 (je les ai copiés sur Wikipédia) aussi entêtants qu’une Explorer ou une Flying V.
Il nous promet le feu, un déluge de rythmiques, un moment d’apocalypse, seul sur scène aux commandes de son étoile noire, couvert comme Dark Vador.
J’ai raté Carpenter Brut, mais là je me rattrape. Assurément, il y a un lien de parenté, dans le papier peint obscur constellé de têtes de boucs. Ce jeune homme a quand même été programmé au Hellfest 2017, du lourd. Des claviers clairement patinés années 80, avec des nappes garnies, des étendards planants et un tapis rythmique solide et solidaire – il nous promet l’enfer et toutes les festivités qui vont avec.
Venez donc partager cette transe de Sabbath. Dress code obligatoire : du noir, du noir avec aussi du noir.

Facebook Twitter Instagram Soundcloud Bandcamp Spotify