BRAIN DAMAGE – Combat Dub 4 Revisited | Radio Béton 93.6

BRAIN DAMAGE – Combat Dub 4 Revisited

Publié le 8 avril 2019 à 18:09

Cette année, ce sont les 20 Ans de Brain Damage. Et Martin Nathan ne se contente pas de souffler quelque bougies dans son coin, non, il nous offre un album de remix aux petits oignons !

Depuis 1999, le génie fou de Martin Nathan explore le monde sonore et nous partage ses expérimentations en sillonnant les routes de la planète. Brain Damage, avec une poignée d’autres, ont façonné ce à quoi ressemble aujourd’hui le dub. Et depuis 20 ans, il s’en est fait des amis, à qui il a ouvert au remix l’intégralité de sa collection.

Combat Dub 4 Revisited est le 4e opus opus de la série Combat Dub chez Jarring Effect, compilations réunissaient des tracks remixées par les acteurs de la scène dub mondiale du moment, commencé conjointement par Brain Damage et Fedayi Pacha.

Sur ce disque, on y trouve les noms de tous les acteurs du dub et de la culture sound system : Vibronics, Alpha Steppa, Stand High Patrol, Fedayi Pacha, Zenzile, Zion Train, Dub Invaders, OBF, Dub Addict… et on se rappelle alors que le paysage du dub est riche d’une grande famille.

Sur les 14 titres que composent cet album, on navigue dans tous les styles du dub et on apprécie retrouver les voix que l’on connaît bien : Horace Andy, Harrison Stafford, Sir Jean, Tena Stelin… Et chaque titre est un réel mélange entre la patte Brain Damage et l’artiste qui le remix.

 

Nos titres préférés :

Youts Dub : 1er titre qui pose l’ambiance, extrait de l’excellent album Walk The Walk, revisité par les italiens Moa Anbessa, qui en font une magnifique version

Fyah Dem extrait du même opus, remixé magistralement par un des pionniers du Dub Uk, Vibronics

Pray fi di youths : remixé par les vétérans de Zion Train, qui ont fêté leur 30 ans il y a peu, du roots à la basse bien énervée, également issu de Walk the Walk (décidemment!)

Royal Salute : un chant guerrier, hommage de Sir Jean aux Rubadub Soldiers, repris efficacement par Culture Dub Sound.

Shake Up : réinventé par Dub Invaders, un stepper aussi envahissant qu’une armée d’aliens survoltés hurlant « Violence everywhere » (un titre qu’on retrouvait sur High Damage, le projet commun d’High Tone et Brain Damage).

 

Du Dub rien que du Dub, Roots, Digital, Steppa, Ethno ou Electro, puissant du début à la fin…

From Bogotá to New-York, from London to Guadalajara, from Kingston to St Etienne …


From 1999 to 2019…


Happy birthday … dubwise ! »

 

Liens utiles :

SITE / FACEBOOK / BANDCAMP / SOUNDCLOUD / INSTA / YOUTUBE