RENDEZ VOUS – Superior State | Radio Béton 93.6

RENDEZ VOUS – Superior State

Publié le 8 octobre 2018 à 16:43

RENDEZ VOUSSuperior State

Sortie le 26/10/18 sur Artefact / Crybaby

Le voilà enfin le 1er album des Parisiens de Rendez Vous !

Ici à Radio Béton on les aime d’un amour pur et véritable, surtout depuis leur second EP avec l’incroyable titre « Distance » qu’on a usé jusqu’à la corde sur les ondes du 93.6, et qui nous a amené à les programmer sur le festival Aucard de Tours en 2017 pour un concert saignant sous un petit chapiteau à cran.

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »https://www.youtube.com/embed/UbSpkxwULfU » frameborder= »0″ allow= »autoplay; encrypted-media » allowfullscreen></iframe>

Les gars ont pris leur temps, il aura fallu deux bonnes années pour que sorte enfin leur premier long métrage. Un exercice toujours compliqué, surtout quand on connait la hargne des titres post punk / noise / new wave du groupe. Pas d’inquiétude, le pari est relevé très très haut la main. Sans jamais ennuyer, sans jamais se répéter, sans jamais baisser le rythme, Rendez Vous nous sort 10 titres tous impeccables, des tubes en puissance taillés aussi bien pour les stades que pour les squats d’outre tombes hérissés de seringues.

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »https://www.youtube.com/embed/Xhtlhrv4xjc » frameborder= »0″ allow= »autoplay; encrypted-media » allowfullscreen></iframe>

Difficile de choisir un titre au dessus du lot. C’est pourtant « Sentimental Animal » qui semblent être LE « tube » de ce disque, avec un côté groove sexy improbable dans la musique froide et martiale du groupe. Mélange hyper réussi qui donne un côté immédiat et accessible au morceau, sans non plus sembler forcer quoi que ce soit ou trahir la cohérence de l’album. Un petit chef d’œuvre qui ne doit pas pour autant éclipser le reste du disque. De la très cadavérique et noisy piste d’intro « Double Zéro », en passant par l’hymne révolutionnaire qui donne envie d’envahir les mines anglaises avec « Paralysed », tout est à garder dans ce album ultra cohérent, à la qualité d’enregistrement XXL qui rend une justice totale à la profondeur et l’intensité du son des RENDEZ VOUS. On avait pas pris de claque comme ça depuis Frustration, et Rendez Vous amène encore un côté novateur à ce genre pourtant éclusé comme il faut dans les année 80.

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »https://www.youtube.com/embed/WIj_Ot5nr2o » frameborder= »0″ allow= »autoplay; encrypted-media » allowfullscreen></iframe>

On finira par mentionner les pistes un peu plus calmes (toute raison gardée), comme Crisis et son contre temps diablement efficace, ou la dépressive quasi mystique à faire frissonner toute la colonne vertébrale de « Last Stop » …

Un album à se délecter donc, de A à Z, par petit bout ou tout d’un coup, c’est comme vous le souhaitez. C’est l’album de la semaine sur Béton et probablement le début d’une longue histoire d’amour entre Rendez Vous et le 93.6. Cheers !

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »https://www.youtube.com/embed/6Fp-otOX8Ks » frameborder= »0″ allow= »autoplay; encrypted-media » allowfullscreen></iframe>