Accueil du site > La radio > Le Lundispensable > STEREO MC’S - Connected

STEREO MC’S - Connected

par Cardoun

mardi 10 octobre 2017, par Mélissa

Imagine ! Oui imagine l’Angleterre en 1992.

Je suis en visite chez un pote de lycée qui a dégotté un job à la BBC. Quelques années plus tôt, il animait une émission sur Béton. La vie est belle, c’est les vacances et je retrouve les joies de me balader dans Londres, Camden, les vieux musées, manger à n’importe quelle heure et sortir dans des endroits incroyables sous les conseils de mon pote. Un soir, nous sommes invités dans une house party. Je n’avais jamais fait ça de ma vie, me retrouver dans une maison avec au moins 300 invités, serrés comme des sardines à danser sur du hip hop ou de la house joués par des DJs. Je suis à cette époque un gentil rocker élevé à coup d’AC/dc, de Rolling stones, de ramones, Beach boys et autres tendances toutes confondues. Le hip hop ce n’est à priori par pour moi… Mais là c’est la grosse calotte dans ta tronche… un groupe ressort du lot Stereo Mc’s. Le premier morceau Connected est le tube à ne pas rater que l’on a entendu en intro. On peut acheter l’album que pour un morceau non ?... mais là n’est pas le problème car tout est bon et on a du mal à zappé les morceaux.

Le 2éme extrait arrive tout naturellement en plage 3 de l’album. Everything. J’ai l’impression d’entendre de la flute traversière… mais rien à voir avec Jethro Tull ou tout autre flûtiste désormais tombé dans l’oubli.

La plage 7 est tout aussi dansante. Step it up. Je ne vous l’ai pas dit faut se lever, pousser le volume à fond et danser. Ça passe à quelle heure cette émission ? On s’en fout, to the left to the right… danse

Un titre planant Chicken shake. Une voix suave, des sirènes au loin. Mais vacherie ça veut dire quoi ce titre, la danse des poulets ? Et l’avant dernier morceau qui tabasse à mort. Là tu arrêtes tout ! Tu sors de ta caisse et tu danses dans la rue, la musique à fond. Creation, talking about creation...

Après faut attendre une bonne dizaine d’année pour réentendre parler d’eux… Allez déjà acheter celui-là… Connected en 1992 à l’époque personne n’était connectée… et c’était peut-être pas plus mal.



Partager sur Tumblr
Enregistrer au format PDF