| Radio Béton 93.6

Publié le 17 avril 2018 à 16:41

Dimanche 03 JUIN

LA SOIRÉE CINÉMA BIS DU FESTIVAL AUCARD de TOURS

AU CINÉMA STUDIO AVEC NANARLAND.COM

 

– 18h LES BARONS DU BAYOU concert & cocktail gratuit dans la cour du Studio

(Louisiana swamp Blues Jazzy Cajun – Tours)

Les Barons du Bayou, c’est un groupe protéiforme qui oscille en fonction des crues et des Bayous de Touraine, transformant pour le coup la Loire en Mississipi. Evoluant autour d’une base banjo/contrebasse/batterie tenue de main de maître par le Marquis, le Parrain et le Baron. Volontiers agrémentée de cuivres ou de violon, cette formation aigre-douce vous envoûtera certainement par ses adaptations de standards New Orleans Blues et Rythm’n’Blues Cajun. Laissez vous porter au gré de leur jambalaya musical, un mambo jambo qui vous fera laisser le bon ton rouler, saler les haricots, boire du vin spo dee o dee et déguster moult autres mystérieuses friandises pimentées de leur cru.

 

Chaque séance sera précédée et suivie des cuts Nanarland.com, le pire du cinema mondial…

 

– 19h30 GET CRAZY de Allan Arkush 1983 avec Malcolm McDowell, Lou Reed… 1h30 VF

Par le réalisateur de Rock’n’roll High School, Get Crazy c’est un peu les Blues Brothers version Sex Drugs & Rock’n’roll. Très peu connu et en voix de cultisation, ce film complètement fou est une satyre déjantée de la scène musicale US des débuts 80’s. Inspiré de son expérience personnelle dans la mythique salle de concert Fillmore East de New York, le réalisateur s’en donne à coeur joie dans ce film totalement foutraque où les acteurs chantent et les chanteurs jouent. Lou Reed en pastiche de Dylan, McDowell en croisement de Mick Jagger & Marc Bolan,  Lee Ving (du groupe punk HC Fear) en punk hystérique avec un girl group punk new wave Nada, Bill Henderson en King Blues le roi du Blues et un thème signé des Sparks… L’histoire : un petit promoteur tente d’organiser le concert de l’année un soir de réveillon 1982, mais tout va se liguer contre lui pour saboter l ‘événement. La soirée sera sauvée entre autre par Electric Larry un dealer sapé à la dark vador et par la folie du rock’n’roll… Gros gags, mauvais jeux de mots, sexualité débridée, drogues à go-go, une ode au politiquement incorrect de l ‘époque…

 

  • 21h45 RIEN N’ARRETE LA MUSIQUE Can’t Stop the Music de Nancy Walker avec… les Village People 1980 2h00 VF

Même époque, même endroit, autre musique… Cette fois c’est la fièvre du samedi soir qui revient, version Les Gars du Village. En ce début 1980 la fièvre du disco s’essouffle, et le producteur français Jacques Morali, fondateur/créateur/producteur/manager/auteur des Village People tente de relancer ses petits poulains (où plutôt vaches à lait?). En résulte ce film hallucinant, au budget double de celui du premier Star Wars (et qui sera un énorme…échec international) Et là c’est parti mon kiki, dans un déluge de chorégraphies et de décors flashy/paillettes/strass/effets kitsch/mauvais goût vestimentaire, nous retrouvons l’histoire totalement idéalisée de votre groupe préféré et de son producteur Jack Morell (tiens tiens…), depuis leur enfance en costume à leur castings surréalistes, aidés par des acteurs horribles de surjeu, où le kitsch est battu par le niais, et où l’imagerie outrancièrement et volontairement homo du groupe est bizarrement contrebalancée par une vague histoire d’amour hétéro…

 

le PASS 2 séances: 12,40€ / 8,20€ pour les adhérents studios, en prévente au studio à partir du 20 mai.