Yamil – Amanecer (par Ludo)

Rien Faire – Peuple (par Mélissa)

Hey Hey My My – High Life (par Léonie)

Fü  – 3x3  (par Ludo)

Marcus Gad & Tribe – Ready For Battle (par Ludo)

Lova Lova – Bokonzi (par Mélissa)

Shoefiti – CityT Error (par Léonie)

Murs & El Lif Beatz –  Take It Easy My Brother Murs (par Ludo)

Lucie SueTo Sing In French (par Prune)

The Go! TeamGet Up Sequences part.2 (par Mélissa)

The Psychotic Monks – Pink Colour Surgery (par Ludo)

Tramhaus – The Goat (par Léonie)

Nelick – Supplément Chantilly (par Prune)

Red Axes – The Phantasy Collection (par Ludo)

Acid Arab – ٣ (Trois) (par Mélissa)

 

 

 

[ALBUM DE LA SEMAINE] ACID ARAB – ٣ (Trois)

Acid Arab sort enfin son troisième album : ٣ (Trois en arabe).
Le quintet franco-algérien nous livre ici dix morceaux de la teuf, entre musique électronique et musiques arabes, du raï et du bangers, de pépites composites enrichies de nombreuses variétés de la langue arabe. Pour cet album, le groupe s’est entourés de connaissances, rencontrées au fil des années, huits chanteurs et chanteuses :
Wael Alkak, Cem Yıldız, Ghizlane Melih, Khnafer Lazhar, Sofiane Saïdi, Fella Soltana, Cheb Halim et Rachid Taha.

Gasba algérienne, transe anatolienne, dabkeh synthétique ou raï bionique… Après une décennie passée à voyager autour du monde, Acid Arab maîtrise ses cartes et se joue des territoires musicaux.

L’album s’ouvre avec Leila, morceau chanté par Sofiane Saidi, auteur et interprète d’un raï instinctif, dédié à la fête et à l’extase. Sofiane Saidi était déjà présent sur leur premier album « Musique de France », sur le morceaau La Hafla.
Puis, il y a Döne Döne, avec Cem Yıldız (multi-instrumentiste et aussi présent sur le 1er album), chantre de l’hybridation électronique en Turquie qui revisite une cérémonie d’élévation turque, un rituel mystique religieux.

La transe s’invite ensuite sur le dancefloor avec Ya Mahla, qui sonne les retrouvailles entre Acid Arab et l’artiste de dabkeh syrien post-chaabi Wael Alkak qui avait d’ailleurs été pressenti en 2014 pour devenir le claviériste du groupe. Un texte au message fort, servi avec un lead de clavier hypnotique sur une production linéaire.

Cheb Halim, chanteur de raï, est le quatrième invité. Il incarne le “aroubi”, genre musical profondément ancré dans la ruralité algérienne.

Puis on entend la diva marocaine Ghizlane Melih sur le titre Habaytak et Fella Soltana sur Gouloulou, anciennement connue comme Fella Ababsa, star du raï 90s en Algérie, qui a stoppé sa carrière
en 2018.

Sur Acid Chawi, avec Khnafer Lazhar, le chanteur algérien et joueur de gasba originaire de Constantine, Acid Arab affirme son goût pour les esthétiques brutes, avec une production acid house couplée à l’énergie farouche de l’ensemble emmené par Khnafer, Acid Chawi est littéralement le morceau le plus Acid Arab de l’album.

Le disque se poursuit sur d’autres retrouvailles, celles-ci virtuelles, puisque Rachid Taha est décédé en 2018. Le morceaux reprend une improvisation du chanteur, sur une morceau de Detroit, enregistré sur un smartphone. Rachid Trip donne une production technoïde tendue à souhait.

Dans le morceau Emo, c’est Kenzi Bourras (le clavier du groupe) qui prend le micro, sur une production noire et cérébrale largement influencée par la nébuleuse détroitienne de Dopplereffekt. La voix, ultra traitée, robotisée, flirte avec l’inconnu.

Enfin, le troisième album d’Acid Arab se clôt sur Sayarat 303 Part 2, une longue montée technoïde instrumentale qui offre ainsi un dénouement à Sayarat303, titre paru sur l’album Musique de France.

On ne peut que vous recommander cet album. Et à aller voir ce que ça donne en live !

[LUNDISPENSABLE] The Beatles – Sgt Pepper’s Lonely Club Heart Band

Lundispensable, The Beatles, Sgt Pepper’s Lonely Club Heart Band

 

(The Beatles – Sgt Pepper Lonely Hears Club Band)

Je voyais mon père avec des vieux vinyles des Beatles et la petite Prune d’une dizaine d’année comprenait pas trop qui étaient ces 4 messieurs qui tournaient dans cette machine bizarre au nom de tourne-disque.

 

Et puis le temps passa et la Prune d’une douzaine d’années commençait enfin à comprendre.

À 12 ou 13 ans, je me souviens d’un voyage scolaire à Liverpool, ville qui a vu naître les Beatles en 1957 par John Lennon. Avec ma classe de 4ème, on a visité leur musée « The Cavern Club ». Club où ils se sont produit des centaines et des centaines de fois jusqu’en 1963. À ce moment, je me souviens m’être dit « Tiens, je les connais ceux-là ! ». Et sans trop savoir pourquoi, j’étais excitée à l’idée d’en connaître un peu plus sur eux.

(The Beatles – With a Little help from my friends)

 

Plus les années passaient et plus ce groupe prenait de l’importance dans ma vie sans que je m’en rende trop compte. Je continuais à les écouter, des années après sur ce même tourne-disque aux côtés de mon père ou bien dans mon lecteur cassette acheté au vide-grenier de mon village pour quelques sous seulement.

 

Et puis un jour, la passion m’a animé et j’ai explosé. C’était à la fac. J’avais un cours intitulé « Histoire de la musique actuelle » où on étudiait des albums de groupes/musicien.nes de la 2e moitié du XXe siècle. Et un jour, c’est tombé sur Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band.

En une heure, j’ai retenu toutes les anecdotes que je pouvais retenir. Je savais pas que je pouvais être si passionnée par la musique et l’histoire d’un groupe. Je pouvais en parler pendant des heures à mes proches sans jamais m’arrêter.

(The Beatles – When i’m sixty four)

 

Sergent Pepper c’est un album super libre. Même jusque dans la pochette. C’est un collage de plein de personnes, de plein de personnages. On y voit Fred Astaire, Lewis Caroll, Karl Max, Albert Einstein… C’est une réelle œuvre d’art. Tout est pensé. On les voit à leurs débuts et puis juste à côté, on les voit en costume ultra colorés pendant Sergent Pepper. Comme s’ils voulaient nous montrer leur évolution. Bref, c’est un collage de plein de trucs bizarres.

Et, petite anecdote, John Lennon voulait ajouter Hitler à la pochette mais les autres ont dit que c’était peut-être un peu trop osé et qu’il fallait se calmer. Ils n’avaient aucune retenue.

 

C’est juste 4 mecs qui ont décidé de s’en foutre et de créer. Ils ont arrêté de faire des concerts en 1966 pour se consacrer au studio. Parce qu’ils en pouvaient plus de toute cette pression, de tous ces concerts, de tous ces fans beaucoup trop fan et de tout ce brouhaha incessant.

(The Beatles – Being For The Benefit of Mr.Kite !)

 

Sergent pepper c’est aussi une dualité. On y voit deux mondes différents entre les écrits de McCartney et ceux de John Lennon. Et on peut les différencier très facilement.

Les musiques de McCartney sont plus joyeuses et ensoleillées. On entend des mélodies et des paroles plus optimistes avec un ambitus assez grand (mélodies qui utilisent aussi bien le grave que l’aigu).

Alors que John Lennon lui, c’est beaucoup plus monotone, avec un ambitus moins grand et beaucoup de mélancolie.

 

Pour moi cet album, c’est aussi le renouveau. On les voit renaître. On entend des instruments orientaux, de l’écho, de la reverb, des bandes passées à l’envers. Bref, ils s’éclatent quoi.

 

Mais surtout, cet album, c’est la découverte d’une toute nouvelle Prune. Cet album m’a montré à quel point je pouvais être animée par un sujet. Cet album m’a fait me découvrir et j’ai adoré.

 

Playlist de midinale du 6 février 2023

Grand Soleil – Terre

Billy Nomates – Spite

SAULT – Together

Mojo Sapiens – Give Credit

Las Levas – Attraction

Quantum Quantum – Le Rêve d’Alice

Agenda !

Bajram Bili – Laudromat Spleen

salute – Want U There

Norsacce – Resident Evil

Yvnnis – Washington

The Murder Capital – Return My Head

Hotel Lux – Strut

Les Vulves Assassines – Das Kapital

Toh Imago – Sylve Barbare

Mac Demarco – Rockaway

JJH Potter – Life is Hard

Agar Agar – The Visit

Nhyx – Orion Express

Joe Yorke – Rise Up (feat. Martin Melody)

Ugly Mac Beer – Les Choeurs perdus

Thew’s – Du sample au double (feat. Rox)

Sault – Lion

Smirk – Living in Hell

White Lung – One Day

Cyda – Machine

None Sounds – Star Seed

PLAYLIST DU 03/02/23 – 12H>14H

GHOST WOMAN – Anne, If

MOVULANGO – The peak

BILLY NOMATES – CACTI

UGLY MAC BEER – The valley of the kings

THEW’S – Du sample au double feat. Rox

YELLOWSTRAPS – Champagne

>> AGENDA

DAME AREA – Innamorata del tuo controllo

AGAR AGAR – The visit

WHITE LUNG – Girl

IGUANA DEATH CULT – Bright Lights

GWENDOLINE – Chevalier ricard

>>>>>>>>>> J’AI D’LA LOCALE <<<<<<<<<<

INEIGE – Apaisement

ANNE-SOPHIE – Demain le soleil

LAS LEVAS – Attraction

ANNA – Orient fog

ZZZUCCI – Boost

SKELA – Flash back feat. Maxwell Nostar, Nivek, Absurde

ISHKR – Late night confessions

NAWME – Meo

G.BONSON – What’s going on?

LOW RENT HOUSING – Mon enfant est bizarre

CRENOKA – Pray

JANE ET LES AUTRES – Nana

 

Playlist du 03/02/2023 7h-10h

King Crimson – I talk to the Wind

The Velvet Underground & Nico – I’ll be your Mirror

Nick Cave & The Bad Seeds – Idiot Prayer

Moby – Porcelain

The Fugees – Fu Gee La

Opé féra : La Battue – Half of all Things

Le Jeu : Quel riche musée de Saint-Pétersbourg est connu pour être gardé par une petite armée de félins ? Le bon vieux musée de l’Ermitage.

The Pharcyde – Passin’ Me By

Mobb Deep – Shook Ones

Tricky – Hell is round the corner

Opé féra : Ugly Mac Beer – Dolce Vita

DIIV – Blanckenship

Smirk – Heathen Means

The Doors – The Crystal Ship

Agendaaa

Francky Goes to Pointe à Pitre –  A 10 ça glisse

Low Rent Housing -untitled 2

Devo – Satisfaction

Derya Yildirim & Grup Simsek – Odam Kirec Tutmoyor

Suprise Chef – Velodrome

Chronique DPSLY : Tout peut s’oublier

Wu Tang Clan – C.R.E.A.M

Opac – La lumière sortira de nos mains

Slowdive – Souvlaki Space Station

Stuffed Foxes – Drift

Pauwels – Giacomo

— Podcast Arte Vivons Heureux Avant La Fin Du Monde : Comment parler d’amour ? —

Sarera & Blanc Manioc – Tsindzaka

Crack Cloud – Costly Engineered Illusion

Italia 90 – Does He Dream

Butthole Surfers – Pepper

Pixies – Bone Machine

None Sounds – Mad

Fat White Family – I Believe In Something Better

Ulrika Spacek – Lady Godiva’s Operation

Playlist 16-18 du 02/02

Nyck Caution – The Blood we Shed

La battue – Second Geer

Rounhaa – BONBON & FLEUR

Ugly Mac beer – Les choeurs perdus

Kekra – combien de temps

oklou – god’s chariots

BLUMI – Everyone’s Heals

Claire days – Benny

Caba & JJ – Zumba

Zzzucci – Domino ft. MercureB101

SNEJ – Métaux

leo pol – Who are you ( temptation mix )

Paul Mc Cartney – Say say say ft. Michael Jackson

Tracy Chapman – Talkin’ bout a revolution

The weeknd – Try Me

Shygirl – Shlut

Coi Leray –  Players

LE JEU // BLIND TEST –  » Bob Dylan, Blowin’ in the wind « ( easy )

Calogero – En Apesanteur

OHM – Fault & Onus

Thylacine  Moskva

BB Jacques – Harmonie

EKKSTACY – christian death

AGENDA

Playlist du 02/02/2023 12h-14h

opé féra : Ugly Mac Beer – -Peace On Acid

Nick Cave – Tupelo

Sister Iodine – Choke Blind

Smirk – Heathen Means

Dope Lemon – Rose Pink Cadillac

Dombrance – I’m Down

Agendaa

Francky Goes to Pointe à Pitre – Yannick Quinoa

Opé féra : La Battue – The Little Joys

Departmet of Eagles – Waves of Rye

Suicide – Cheree

Quiltboy – Deer Musk GIrl

Surprise Chef – Winter’s Theme

Sarera & Blanc Manioc – Laisse Moi Danser

Low – Quorum

Low Rent Housing – Sugar On My Tongue When Im Goin’ Back Home

TV On The Radio – I Was A Lover

Spiritualized – Best Thing You Never Had

Italie 90 – Leisure Activities

Spade & Archer – Consciousness

Black Market Karma And Friends – The Sky Was All Diseased

The Mauskovic Dance Band – Face

Playlist du 01/02 de 16h à 18h

Cosmopaark – Haunted House

Belvoir – Le matin viendra

Tony Allen, Theo Parrish, ESKA – Days Like This Rework

Pasteur Lappe – Na Real Sekele Fo Ya

Everything But The Girl – Nothing Left To Lose

Omar S, D Taylor – The Shit Baby

Public Enemy – Can’t Do Nuttin’ For Ya, Man !

Balladur – Michaela

Chocolat Billy – L’appartement

Sonic Youth – Incinerate

Denzel Curry, Slowthai – Zatoichi

Ela Minus, DJ Python – Pajaros en Verano

Session Victim – Unchained

Agar Agar – Grass

Flavien Berger – Castelmaure

Baxter Dury – White Men

Beach House – 10 Mile Stereo

Gwendoline – 1 new 2 pc

Primal Scream – Loaded

Afrodeutsche – Can’t Stop

Little Simz – Heart on Fire

Ab-Soul, Zacari – Do Better

Young Fathers – I Saw

Grandaddy – Way We Won’t

DAF – Der Mussolini (Giorgio Moroder & Denis Naidanow Remix)

Horsegirl – Anti-glory

  • Agenda

Pearz – Saudade

 

Playlist du 01/02 12h 14h

MAC DEMARCO – Gualala

LOW RENT HOUSING – Mon Enfant est bizarre

UGLY MAC BEER – The Valley of the king

AMY WINEHOUSE – Amy, Amy, Amy

PIERRE HENRY – Machine danse

VAPA – Inside my brain

TPA – Enfant d’os

>> Agenda

INEIGE – Novembre

KAS PRODUCT – Miracles

PROKOP – Some of these days

SURPRISE CHEF – Spring’s theme

WETLEG – Chaise Longue

METRONOMY – I lost my mind feat Jessica Winter

CRENOKA x UZI-B – Wicked

OMNI SELASSI – Words like ships

TRAMHAUS – Make it Happen

WITCH FEVER – At the Core

LA BATTUE – The little joys

MARQUIS DE SADE – Iwo Jima Song

DERYA YILDIRIM & GRUP SIMSEK – Bal

THE ALCHEMIST – Ray Mysterio

AGAR AGAR – Trouble

JEAN JEAN – Concord lights

THE XX – Intro