La matinale du matin du 16/02/24

Snarky Puppy – Skate U

La Fève – 24

Milk TV – 604NC8

Thé Vanille – Giant Child

Glauque – Plan Large

Idles – POP POP POP

Walter Astral – Mirage

King Gizzard & The Lizzard Wizard – O.N.E

Westside Gunn X Conway The Machine X The Alchemist – Ray Mysterio

 

AGENDAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

 

Under The Swell – Antépénutieme

Alex Reece – Pulp Fiction

Crumb – Locket

Claire Days – Les Parois

Mad Foxes  – Cold Water Swim

Johnny Mafia – I’m Bound

Irène Dresel – Glam

 

Podcast – L’heure du Monde : Corée du Nord

 

Th da Freak – Moon Mate

Black Country, New Road – Good Will Hunting

Gilla Band – Why They Hide Their Bodies Under My Garage

Die Kanten – Sichtbeton

Sampha – Spirit 2.0

Chrones – Zone

Playlist du jeudi 15 février, de 16H à 19H

Oh Sees – Die Laughing

The Smile – Teleharmonic

Oum Shatt – Hot Hot Cold Cold

Chill Bump – Just a sample

Yin Yin – komori uta

Jaël – Dance into the moonlight

Young Fathers – In my view

The Fugees – Fu gee La

Johnny Mafia – I’m bound

Turnstile – Holiday

El Gato Negro – Caïman

L’Heure du Monde – Paris 2024, l’incroyable histoire de Simone Biles, la championne chérie de la gymnastique

Mansfield Tya – Une danse de mauvais goût ft Odezenne

Vulves Assassines – Sauveur du monde

Mad Foxes – Cold water swim

Ocean Wisdom – Can’t breath either

The Last Dinner Party – Nothing matters

NewDad – Angel

Boy Harsher – Tears

Mean Jeans – Blasted to the moon

Mézigue – Nouvelle terre sous l’éternel

Ekkstacy – Luv of my life

AGENDA

Glauque – Ego

Rouhnaa – 2B2T

Sweetheart – To thine own selves be dudes

World Wide Web – La nuit

Metronomy – The look

Angelica Garcia – Quema

Aziz Konkrite – A meli melodie

Gablé – Tell us more

Mad Foxes – Ages

Joey Bada$$ – Rockabye baby

Fatboy Slim – Fucking in heaven

Crenoka – Havin a bad day

The Clockworks – Bills & pills

 

La midinale du midi du 15/02/24

Folly Group – Strange Neighbour

Psychedelic Porn Crumpets – Terraqueous

Snapped Anckles – Tuesday Makes Me Cry

Shishi – Happy Birthday

Jane et Les Autres – Le Cendrier

AGENDAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Glauque – Plan Large

Post bad S.CDE – Summer 13′ (Text me back)

Mad Foxes – YBNF

Interview – Mike de la Modern Music Academy

Foo Fighters – But Here We Are

Ulrika Spacek – The Sheer Drop

Johnny Mafia – Keep An Eye On Me

Blonde Redhead – Dr Strangeluv

Smoke DZA X Flying Lotus – Drug Trad Pt.2

Takuya  Kuroda – Fade

Sextile – Lost Myself Again

PLAYLIST DU 15/02/24 – 7H>10H

ANDY SHAUF – Neon skyline

CRENOKA – Chasing dreams

ROBERTO CICOGNA – L’isola di Matteo

JAKE ISAAC – For no reason (midnight version)

EL GATO NEGRO – Caïman

SY SMITH – Slide

>> LE JEU

GLAUQUE – Plan large

MAD FOXES – Sudden, Pt.1

WARM EXIT – Become the butcher

RADICAL KITTEN – Never on time

IRENE DRESEL – Glam

GYROFIELD – Ones and somehows

>> AGENDA

SHAROUH – Khelli

ASIAN DUB FOUNDATION – Fortress europe

SEXTILE – Lost myself again

KID CUDI – At the party ft. Pharrell Williams & Travis Scott

SIMIA – Remets plus fort

MAD FOXES – Sudden, Pt.2

JOHNNY MAFIA – Gimme some news

SURF CURSE – Sugar

SLEATER KINNEY – Six mistakes

FUTUR ISLANDS – King of Sweden

EKKSTACY – shutting me out

BAD NERVES – can’t be mine

THE DECLINE – A match and a barrel of fuel

>> LES PIEDS SUR TERRE : Réseaux sociaux : des profs sous surveillance

AZIZ KONKRITE – Jabar izm

SHKOON – Al-Furat

ANA TIJOUX- Tania

DIZZEE RASCAL – Stay in your lane

DELILAH HOLIDAY – Liquid pearl

COUSINES LIKE SHIT – Buy

Playlist du 14/02/14 de 16H à 18H

TR/ST – Slug

Lewis Ofman, Grabriela Richardson – Get Fly (I Wanna)

Police des Moeurs – Reprendre

Flavien Berger – Beta

Bleib Modern – Glow

Taulard – Dans mes tempes

Trotski Nautique – Ya Lioubliou Janvion

Death Peach – Depths Of Misery

Robert Parker, Miss K – ’85 Again

Astaffort Mods – Festival

Parole e Azioni – Fais confiance au soldat allemand

Makala – Toys R Us

Uffie – Cool

Turnstile – Blackout

Illuminati Hotties – MMMOOOOOAAAAYAYA

Snapped Ankles – I Want My Minutes Back

Saint Etienne – Only Love Can Break Your Heart

SWMRS – D’You Have A Car ?

Sydney Valette, Pierre Timaitre – Prêt à mourir

Lotus Plaza – Jet Out Of The Tundra

Mad Foxes – The Other Hand (Découverte Ferarock)

Johnny Mafia – Rules Bulls Bells (Découverte Ferarock)

Keep Dancing Inc – GPS

Ladytron – Discotraxx

Kuntessa – Bartender Rant

Ceephax Acid Crew – Fossil Funk

Idris Muhammad – Could Heaven Ever Be Like This

Vero – 22:12

  • agenda

Monochrome Dream – Care

Flamingods – Dreams

Godspeed You! Black Emperor – Job’s Lament

***  ALBUM DE LA SEMAINE ***
Mad Foxes – Cold Water Swim

Sextile – No Fun

Glauque – Plan Large

Veuves – Calligraphy

The Slits – Instant Hit

Wailing Souls – Trouble Maker

Gyrofield – Oligarch

Yamê – Bécane

They Hate Change – Wallabees & Weejuns

Ëda Diaz – Nenita

Marta Del Grandi – Mata Hari

Post Bad S.CDE – A Mother’s Wings

Johnny Mafia – Keep An Eye On Me

Neufs Volts – Ignorance

Rebaka Warrior & Clmaire Ottaway – Que la biche soit en moi

Little Simz – Mood Swings

Crenoka – Havin a bad Day

Championne – Fête

Chemtrails – Bang Bang

Benny The Butcher – Bron

Yin Yin – Takashi Timing

Peu importe où tu vas quand tu pars de Limoges, t’en as toujours pour 5h de voiture

DUCKS LTD. – A girl, running

EKKSTACY – I can’t find anyone

ËDA DIAZ – Nenita

ANA TIJOUX – Tu sae ft. Talib Tkeli & Plug

SIMIA – Moins seul sans eux

REBEKA WARRIOR x OMEGA – Rendre la monnaie

SHYGIRL – f@k€ ft. Kingdom

>> AGENDA

MARTA DEL GRANDI- Mata hari

JOHNNY MAFIA – Green eye

MAD FOXES – The other hand

DREAM WIFE – Homesick

>> L’ACTU DES OUBLIE.ES – Saison IV Episode 9 – L’Argentine

IRENE DRESEL – Rose

JAËL – 2K24

OBF – Murda dem ft. Lady Chann

DIZZEE RASCAL – How does it feel

COUSINES LIKE SHIT – Buy

SWEETHEART – To thine own selves be dudes

[ALBUM DE LA SEMAINE] MAD FOXES – Inner Battles

MAD FOXES – Inner Battles

El Muchacho Records – 02/02/2024

————————

Ashamed ou comment faire mieux ? Oui, le 2eme album des Mad Foxes a fait du bruit, beaucoup de bruit dans le paysage du rock indé. Le trio nantais a fait office d’outsider à la sortie de ce disque furieux. Album qui s’est même permis un petit voyage du côté des US pour finir sur le plateau d’un certain Jimmy Fallon (rien que ça). On peut le dire, le groupe peut fièrement affirmer qu’il fait parti des grands noms de la scène française au côté de Lysistrata, des MNNQNS ou encore des Psychotic Monks.

Mais après plusieurs années à avoir vadrouillé et promu son rock bien anglais, est-ce que les 3 renards peuvent-ils surprendre encore ?

En guise de réponse, un 3eme album du nom de Inner Battles. Il est dit comme « le fruit d’un processus créatif profondément introspectif ». Mais avant de parler profondément de musique, parlons des personnes qui permettent déjà de faire un bon skeud.

Ashamed avait mis la barre haute en terme de production et ce grâce à un acteur : Christophe Hogommat. Quand il n’est pas occupé à composer des musiques pour une certaine boite de triple A française (ça commence par Ubi, ça finit par Soft), il se permet d’accueillir quelques groupes pour en proposer des albums complètement bangers. C’est très simple, Christophe aime les productions coups de poings et ça tombe bien, les Mad Foxes sont des experts pour distribuer des mandales. Forcément, il se devait d’être de la partie en enregistrant le 3eme album de ces joyeux compères. Néanmoins, un nouveau challenger qu’on avait pas vu venir s’est occupé du mixage, un certain Joris Saïdani (Birds In Row, ça vous dit quelque chose ?). Mad Foxes propose de la musique à jouer sur scène et ce qui permet de dire que le mixage est réussi vient du fait que les yeux fermés, les oreilles dans le casque on aurait presque l’impression de se retrouver en face d’eux, amplis allumés. Pari réussi pour le batteur des BIR, chaque instrument sonne merveilleusement bien sans empiéter les uns sur les autres. Et cerise sur le gâteau, Thibault Chaumont (Igorrr, Lana Del Rey ou encore It It Anita) sublime tout ça à travers un mastering aux petits oignons !

Bon, c’est bien, mais maintenant parlons un peu de la philosophie de cet album. Là où Ashamed proposait des compositions tantôt claires, tantôt obscures, Inner Battles donne l’impression de quelque chose de bien plus cohérent à travers ses 11 titres. Comme l’impression d’un voyage avec des péripéties d’une grande diversité.

On entre dans cet album avec un titre qui happera l’auditeur·ice dans une certaine forme d’urgence : The Other Hand. Ouais, les Mad Foxes ne disent pas bonjour. Mais peut être que la plus grande surprise viendra immédiatement au second titre avec Cold Water Swim. Une basse presque funk, une batterie qui groove pour deux accords de gratte modulés suivi d’un refrain hurlé noisy. Et voila qu’en moins de 7 min, le groupe donne le ton. On va retrouver le meilleur des éléments post-punk comme Metz, Idles ou Shame mais dans une soupe qui est unique dans le paysage rock. Compositions efficaces, originales avec un soupçon de virtuosité.

Virtuose ? Bien sûr, on n’est pas face à un groupe de math-rock ou de prog ultra technique pourtant chaque membre des Mad Foxes à la place d’exprimer son plein potentiel. Lucas déjà, dont le chant pourra en faire pâlir plus d’un. Refrain catchy, scream maitrisé à la perfection et mélodie surprenante (Gros coeur sur le refrain de YBNF qui résume bien ça). Arnaud à la basse, qui ne se limitera pas à la fondamentale. Au programme des lignes tantôt mélodiques, faisant presque office de seconde guitare, que d’autre lourdes au son gras. Et bien évidemment, Elie à la batterie, qui se permettra des rythmiques autant dansantes que d’autres plus immédiates. Ecouter Inner Battles c’est donc la possibilité d’alterner headbang et zouk, la preuve avec le morceau White Gloves.

Bref, poursuivons le voyage. Je le disais, les compositions de Mad Foxes se veulent immédiates, faites pour le live, mais des libertés sont permises notamment à travers quelques arrangements inédits dans la discographie du groupe. Percussions, choeurs et couches de guitares supplémentaires seront là pour gratiner la production déjà bien léchée sans pour autant dénaturer le propos du trio.

Des libertés également prises dans la composition avec son diptyque Sudden donnant encore plus de poids au lore proposé dans cet album. Deux morceaux au même thème mais arrangés de façons différentes, l’un au trot avec des mélodies énigmatiques, l’autre au galop finissant en apothéose de sons et de hurlements. Et si le voyage a été ponctué de musiques furieuses (Hurricane), groovesques (Jungle Knives) ou minimaliste (Flashes) , il se termine par Ages au chant libérateur et aérien qui confirme une fois de plus la maturité du groupe.

C’est face à une telle richesse, efficacité et production que l’on est bien obligé de l’admettre : Inner Battles a fait mieux. Il a fait mieux sur tous les points et se permet d’être encore plus surprenant que son prédécesseur. Mad Foxes redéfini une fois de plus son rock et l’impose à tout le reste de la scène française avec une élégance notable.

C’est donc avec peut-être moins d’appréhension que l’on attend leur 4eme album !

Newdad – Angel

Gablé – Tell Us More

Lewis Ofman – Flowers In The Car

Cosmic Analog Ensemble – Le Devoir Des Vacances

Ann Peebles – Slipped, Tripped And fell In Love

Minyo Crusaders & Frente Cumbiero – Tora Joe

Carmen Sea – Speed

*** ALBUM DE LA SEMAINE ***
Mad Foxes – Jungle Knives

Diadème – Plonger

Mother Nature – Jump

Chill Bump – Going Nowhere

KCIDY – Silence Tendresse

Butch Dawson – Hands Together

Veuves – Calligraphy

Cheveu – Ice Ice Baby

Crenoka – Havin a bad Day

Dizze Rascal – How Did I Get So Calm

15 15 – Perfect Heaven

Clothegod – UGOMDN

The Smile – Bending Hectic

Johnny Mafia – Vomit Candy

Checkpoint – Triple Dragon

Jane Et Les Autres – Tempête

Sy Smith – Summer Of ’93

Mick Jenkins – Smoke Break-Dance

TRIPTIK – La Menace Plane

2BESHLAG – La Rage

Gyrofield – Oligarch

Bored Lord – Close My Eyes

*** ALBUM DE LA SEMAINE ***
Mad Foxes – YNBF

Future Islands – Give Me The Ghost Back

Slift – Illion

 

Béton frais du 12/02/24

Sweetheart – The Umbearable Rightness of Being (présenté par Enzo)

Post Bad S.DE – All poses Will Turn (présenté par Nathan)

Duck’s LTD – Harm’s Way (présenté par Enzo)

Shygirl – Clubshy (présenté par Mélissa)

Rouhnaa – Jaafun (présenté par Enzo)

Brittany Howard – What Now (présenté par Nathan)

Johnny Mafia -2024: Année du Dragon (présenté par Enzo)

Crenoka – eidolon (présenté par Mélissa)

Mean Jeans – Blasted (présenté par Enzo)

Hoboken Division – Psycholove (présenté par Nathan)

DIZZEE RASCAL – Don’t Take It Personal (présenté par Enzo)

Lewis Ofman –  Cristal Medium Blue (présenté par Sidonie)

Mad Foxes – Inner Battles (présenté par Nathan) *ALBUM DE LA SEMAINE

Irène Drésel – Rose Fluo (présenté par Mélissa)